logo-article

Le bon père

Noah Hawley

Paul Allen, rhumatologue réputé, vit dans le Connecticut avec sa deuxième femme et leurs jumeaux âgés de dix ans.

Un jeudi, jour de la soirée pizza en famille, le programme habituel de la télévision est interrompu : le candidat démocrate à l’élection présidentiel, grand favori des sondages, vient d’être abattu lors d’un meeting à Los Angeles. Un suspect est rapidement arrêté : il s’appelle Daniel Allen, il est le fils aîné que Paul a eu avec Ellen, artiste bohème de la côte ouest.

Désirant plus que tout prouver l’innocence de Daniel, Paul va dérouler le fil de la vie de son fils : sa naissance, le divorce de ses parents, les voyages d’un bout à l’autre du pays pour les vacances, les études abandonnées pour partir en vadrouille, les rencontres… En même temps, il lit tous les documents parus sur les massacres en masse et les assassinats de personnalités politiques aux États-Unis. Son fils a-t-il vraiment le profil d’un tueur, à l’image de ceux que l’Amérique enfante au cours de son histoire ?

On assiste au fil des pages à la lente mais inexorable transformation de Paul Allen : le passage d’un homme figé dans ses certitudes à celui d’un homme plein de questions mais en équilibre, conscient de la réalité violente de son pays mais prêt à en porter sa part. Un livre construit tout en tensions et respirations.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *