logo-article

No beginning no end 2

Jose JAMES

Un album de neo-soul / R&B subtil et harmonieux par un chanteur de jazz

 

 

« Baby don’t cry » –  J o s e    J A M E S – 5:39

 

Depuis ses débuts Jose James brouille les frontières entre jazz, gospel, blues, soul, pop et R&B. De fait chaque album est pour lui l’occasion de creuser un nouveau sillon. Ainsi après avoir rendu hommage à Billie Holiday et à Bill Withers. Il propose une suite à son album de 2013 : No beginning no end. Un numéro 2 qui est pourtant aussi différent de ses précédents disques qu’ils le sont les uns des autres. Chanteur multi-facette, il s’approprie chaque chanson des différents genres qu’il interprète. Il les étend. Il en fait une musique séduisante, sophistiquée, une manière subtile de transcender la Neo soul. Cela évoque Stevie Wonder, John Mayer, Al Green, Prince, Marvin Gaye… Le point de jonction est la voix de baryton de Jose James. Une voix qui fait merveille parmi les nombreux invités qui parsèment cet album dont : Christian Scott, Liz Wright, Ledisi, Erik Truffaz, Marcus Machado, Chris Dave… Du charme, de l’élégance et du style que demander de plus…

 

« Take me home » – J o s e   J A M E S – 4:11

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *