logo-article

Le Castor

Mohammed Hasan Alwan

Un saoudien expatrié au pays des Castors.

Ghâleb, quadragénaire saoudien en pleine crise existentielle, décide de quitter son pays pour aller vivre à Portland, aux Etats-Unis. Là, il pratique la pêche comme exercice thérapeutique et dans un long monologue intérieur, il se confie à la rivière. Il évoque sa jeunesse auprès de parents peu aimants et d’une fratrie revêche, ses études ratées et ses déboires sentimentaux.

Il use de la métaphore animalière avec beaucoup d’humour pour comparer chaque membre de sa famille au Castor, symbole de l’Oregon et compagnon de ses heures solitaires. La société saoudienne, et plus particulièrement la population des nouveaux riches, est croquée avec une dérision féroce et irrésistible.

Un conteur subtil, à l’écriture fraîche et inventive. A découvrir !

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.