logo-article

Mille ans après la guerre

Carine Fernandez

Un roman poignant et instructif sur les ravages de la guerre civile espagnole

Lorsqu’il apprend par lettre que sa sœur vient vivre chez lui, maintenant qu’ils sont tous les deux veufs, Medianoche, un vieil homme taiseux et solitaire, prend la fuite avec son chien adoré, Ramon…

Les premières pages semblent s’ouvrir sur une histoire cocasse. Pourtant c’est un roman grave et profond que nous livre Carine Fernandez.

Dans sa fuite, Medianoche retourne spontanément dans le village de son enfance qu’il a quitté depuis plus de 50 ans. Tout a changé, le village d’origine a été englouti par les eaux d’un barrage, de nouvelles habitations ont été construites, la végétation n’est plus la même. Comme si on avait voulu tout effacer pour recommencer et surtout oublier le passé, oublier l’Histoire…

Le retour dans ce lieu qu’il ne reconnaît plus, va raviver les douleurs enfouies et replonger Medianoche dans le chaos de la guerre civile espagnole à l’origine du basculement de sa vie, alors qu’il n’avait que 17 ans…

Avec une belle écriture pleine de mélancolie, Carine Fernandez nous offre un roman poignant, instructif et engagé qui nous montre à quel point l’Espagne d’aujourd’hui semble préférer refouler cette part tragique de son Histoire…

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.