logo-article

L’exilé

Erik Kriek

Un homme sombre est son propre ennemi.

 Xème siècle

 

Hallstein, est de retour chez lui après sept ans d’exil.

Même si cela n’est pas apprécié par tous, Hallstein a fait son temps.

 

Einar, être sans scrupule (oui c’est lui !!), espère épouser la belle-mère de Hallstein pour l’héritage territorial et pour posséder cette femme qu’il désire depuis longtemps.

 

Qui sera l’élu de cette saga l’exilé ou le sans égard ?

Voilà, la trame est posée.

 

Quoique classique, ce récit est bien ficelé et très fidèle à l’Histoire islandaise. Le langage, quant à lui, nécessite pour certains mots, l’aide d’un lexique à la fin de l’ouvrage.

https://www.zicbul.fr/wp-content/uploads/Erik-Kriec-planche-originale040.jpeg

Mais ce qui attire directement le lecteur, c’est le graphisme en bichromie où le bleu domine et le rouge accentue les moments de terreur.

La mer, la montagne, la forêt sont imposantes.

https://www.bdgest.com/prepages/Planches/2973_P15.jpg?v=1591871477

L’ambiance graphique donne, dès le premier regard, envie dans savoir plus.

https://www.canalbd.net/img/couvpage/48/9782960210484_pg.jpg

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *