logo-article

L’État du Texas contre Melissa

L’écume de l’injustice, ou comment un documentaire change le cours d’une existence.

Sabrina Van Tassel

Les faits remontent à 2007. Melissa Lucio est une jeune mère célibataire d’origine hispanique qui vit au Texas.

Seule, elle s’occupe du mieux qu’elle peut de ses six enfants dans un contexte de grande précarité, à l’aune d’un pays qui ne protège pas les « minorités », encore moins féminines.

La jeune mère n’a pas les armes psychologiques et éducatives de se défendre contre et compagnons maltraitants.

Pourtant, la situation semble se stabiliser lorsque la grande famille s’installe dans un logement social, une petite maisonnette à un étage à laquelle on accède par un escalier.

Un jour de 2007, sa fille cadette de 2 ans, Maria, chute de l’escalier, se heurte gravement la tête et décède quelques heures plus tard.

L’histoire qui s’ensuit relève d’un schéma tristement récurrent de la justice américaine, notamment texane.

Celle d’une extorsion d’aveux, de préjugés sociaux et raciaux, d’une justice paresseuse qui n’inclut pas les enfants dans l’enquête et d’un procureur zélé.

Le résultat est sans appel : Melissa Lucio est condamnée à mort. Elle devait être exécutée le 27 avril 2022, après 14 ans de prison.

C’est là qu’intervient Sabrina Van Tassel et son documentaire « choc », L’État du Texas contre Melissa.

Les deux femmes se rencontrent à l’occasion d’un reportage qu’elle réalise sur cinq femmes qui attendent dans le couloir de la mort aux États-Unis.

Melissa, ses proches, ses enfants (seuls témoins oculaires du drame) se livrent à la réalisatrice qui se rend vite à l’évidence : l’enquête initiale tout comme le procès, ont été bâclés.

Cette dernière construit une véritable contre-enquête, treize ans après les faits.

A quelques semaines de l’exécution programmée, le documentaire, sort à la télévision française et fait grand bruit aux États-Unis.

Il interpelle l’opinion publique et politique des deux côtés de l’Atlantique et une course contre la montre se met en marche pour enrayer l’exécution qui approche…

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.