logo-article

Les saisons

Maurice Pons

Siméon, auto-proclamé écrivain, est accueilli avec défiance par les habitants d'un petit village d'une vallée isolée.

En ce village misérable, seules les lentilles fournissent alimentation et alcool. Ici, aucune temporalité ni géographie réaliste. Les villageois sont très affreux, très sales et très méchants, et le personnage central, Siméon, n’a pas davantage figure héroïque.

Ce roman est un véritable ovni, où le grotesque rencontre le monstrueux et où le rythme de l’écriture jamais ne faiblit.

A propos de l’auteur : un hommage à Maurice Pons , sur le blog de la Bibliothèque nationale de France.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *