logo-article

Les hirondelles de l’amour

Jawad Rhalib

A la libération de l’Autriche, l’armée française a occupé durant l’été 1945 la province du Vorarlberg.

Les soldats marocains combattants pour la France ont pour certains noué des relations avec de jeunes autrichiennes et laissé derrière eux des enfants nés quelques mois plus tard de ces unions. L’une d’entre eux a décidé, après une enfance marquée par le racisme et l’exclusion et des années de silence, de partir à la rencontre de sa famille au Maroc. Jawad Rhalib la suit dans son voyage et filme ce moment, qui par-delà les barrières culturelles et linguistiques, est riche en émotions. Quant à l’histoire de son père, elle est ici retracée, donnant à voir celle de ses camarades marocains, qui pour beaucoup s’engagèrent en Indochine après 45 et y périrent. Il raconte aussi le destin tragique de ces mères, ayant subi insultes et humiliations. Un beau film sur la mémoire et les origines.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.