logo-article

Les Forteresses

Gurshad Shaheman

Gurshad Shaheman, auteur et metteur en scène d’origine iranienne, arrivé en France à l’âge de 10 ans, n’aime rien tant que faire résonner les parcours de vie, dans son œuvre, traversée par les problématiques de l’identité et de l’exil. Il nous conte ici justement les histoires entrelacées de trois femmes puissantes, sa mère et ses deux sœurs, qui finissent par se confondre avec la grande Histoire, celle de l’Iran, à partir de la fin des années 70.

Pendant qu’en France, Georges Pompidou, alors président, déclarait : “les peuples heureux n’ont pas d’histoire”, ces trois femmes allaient traverser bien des tempêtes. La fin du règne autocratique du Shah et la prise de la tristement célèbre prison d’Evin laissait pourtant augurer des lendemains qui chantent mais le cours de l’Histoire viendrait balayer les aspirations de cette génération sacrifiée. L’auteur signe un récit dont la force d’évocation n’est pas sans rappeler celle du Persepolis de Marjane Satrapi.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.