logo-article

Les fleurs bleues

Raymond Queneau

Quand Cidrolin s’endort, il rêve du duc d’Auge et inversement le duc d’Auge traverse l’Histoire tout en rêvant à Cidrolin qu’il finira par rencontrer en 1964.

Ce roman de Raymond Queneau est paru en 1964, justement, et a été depuis réédité en livre de poche.

Dans les premières pages, le lecteur se retrouve très vite plongé dans l’univers particulièrement déjanté de l’auteur. Le surréalisme est de mise. Mais cela donne toute sa puissance à cette œuvre : anachronismes, fantaisies orthographiques, réflexion sur la phonologie des mots.

C’est une énigme à part entière que de comprendre qui est qui.

L’auteur de Zazie dans le Métro et Exercices de styles, entre autre, se joue de la langue française en la réinventant.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *