logo-article

Les fantômes de Reykjavik

Arnaldur Indridason

Plongez, à travers deux enquêtes, dans une Islande sombre et sordide !

Konrad, policier à la retraite, va mener de front deux enquêtes et ce en parallèle de Marta, une ancienne collègue de travail toujours en fonction.

Konrad est contacté par un couple d’amis qui lui signale la disparition de leur petite fille, Dannie, une junkie baignant dans des trafics de drogue. Dannie va être retrouvée morte quelques jours plus tard, reste à éclaircir les causes du décès…

Dans le même temps, Eyglo, une amie médium de Konrad, se confie à lui car elle est hantée par le fantôme de Nanna, une fillette de 12 ans retrouvée noyée des dizaines d’années plus tôt.

Konrad ne croit pas à la voyance mais se lance sans répit dans la recherche d’indices qui permettraient de rouvrir cette enquête qui a été largement bâclée.

A priori les enquêtes concernant Nanna et Dannie sont éloignées et ne peuvent être liées. Konrad mène ces recherches de façon tenace et consciencieuse jusqu’à la découverte d’une vérité particulièrement sordide.

Le récit est très bien mené et le suspens ménagé. Les indices et éléments de compréhension sont apportés petit à petit, le lecteur reste jusqu’au bout dans une forme d’incertitude.

Les personnages sont bien campés et attachants.

Au-delà de l’enquête, ce roman nous rappelle à quel point nous pouvons difficilement échapper au déterminisme et que notre passé nous suit tel un fantôme…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *