logo-article

Les Éternels

Pierre-Yves Vandeweerd

L’éternité n’est pas toujours souhaitable.

Il y eu d’abord Joseph, le « dernier homme » mythique, celui à qui la mort se refuse, condamné à revivre inlassablement sa vie jusqu’au retour du Christ. Depuis, d’autres « derniers hommes » se seraient identifiés à lui. Hantés par le souvenir du génocide arménien, ou par la guerre sans fin contre l’Azerbaïdjan, qui a couvé durant 25 ans au Haut Karabagh jusqu’aux récents développements, ils errent, eux aussi. Ils sont prisonniers de leurs fantômes et de leur histoire, des boucles qu’ils tracent obstinément à la craie et des rondes qu’ils font dans les tranchées. Par le son, l’image et, souvent, leur dissonance, Pierre-Yves Vandeweerd nous rend sensible cette mélancolie d’éternité.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.