logo-article

Les arbres doivent-ils pouvoir plaider ?

Christopher Stone

La nature en quête de droit

Au cours des dernières décennies, nombreux sont les fleuves, forêts et autres écosystèmes à avoir obtenu la personnalité juridique. Ces mesures évolutionnaires doivent beaucoup au juriste Christopher Stone. En 1972, il proposa d’accorder des droits aux arbres pour contrer un projet de la Walt Disney Company qui menaçait une forêt de séquoias. Cet essai reprend l’article publié à cette occasion, dans l’affaire Sierra club contre Morton. Le juriste y démontre la pertinence de la reconnaissance de la nature comme sujet de droit. Catherine Larrère, philosophe, et Marine Calmet, juriste et militante, montrent combien ce texte pionnier contribue à la prise de conscience de la valeur intrinsèque de la nature.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.