logo-article

Le vertige nazi.

Voyages des intellectuels français dans l’Allemagne nationale-socialiste

Alexandre Saintin

Un spécialiste de l’Allemagne nazie et de l’histoire intellectuelle de la France de l’entre-deux guerres présente une étude sur un sujet qui réunit ces deux domaines.

Il s’agit d’intellectuels français, de naissance ou d’obtention, mais aussi d’intellectuels francophones qui ont publié leurs récits de voyage auprès des éditeurs français. L’auteur traite ici la littérature laissée par des intellectuels engagés et non pas de celle des diplomates ou fonctionnaires d’Etat. L’auteur pose une série de questions : l’intellectuel-voyageur, séduit par les structures idéologiques du national-socialisme, était-il un intellectuel en errance ? Se lance-t-il dans la découverte des réalités allemandes à cause d’un spleen politique ? Est-ce un voyage pour transposer en France les solutions d’outre-Rhin pour la « revitaliser » ?

Le livre s’attèle à retracer les parcours d’intellectuels qui ont rencontré les acteurs du régime national-socialiste pour rapporter une analyse ou une proposition. Le voyage dans le IIIe Reich avait contribué à forger un substrat important préparant à la collaboration et à l’évolution des cercles de Vichy.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.