logo-article

Le syndrome du canal carpien

John Boyne

Inconditionnels des réseaux sociaux, passez votre chemin. A moins d'avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup d'autodérision.

John Boyne revient, et attention ça pique.

D’abord à destination des jeunes adultes, ses livres ont muri comme son propos s’est aiguisé.

Ici, en bon Irlandais il retrouve ses cibles préférées, les riches Anglais.

Et avec cet humour malgré tout très british, il découpe à tours de bras et dépeint au vitriol nos usages numériques.

Jubilatoire.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.