logo-article

Le Rhume

Stanislas Lem

*

Une incongruité dans l’univers de la Littérature de genre ? Un auteur mondialement connu pour ses romans de Science-fiction, en particulier ‘Solaris’, fait l’expérience du roman policier avec son récit ‘le Rhume’.

Une enquête policière, située entre Rome, Naples et Paris, est menée par un ancien astronaute américain, mêlant science-fiction et polar. L’énigme autour d’une série de mort suspecte, même symptômes, même maladies, même lieux fréquentés, se complexifiera au fil des pages pour aboutir à un récit de la spéculation policière et philosophique.

Classé dans la catégorie des romans policiers métaphysique, ‘Le Rhume’ en est un exemple emblématique. « Sous genre » caractérisé comme « récit de la panne », ou encore « récit de l’échec », il est défini par Patricia Merivale et Susan Elizabeth Sweeney comme :

« […] un texte qui parodie ou détourne de manière subversive les codes du récit policier traditionnel – tels que la clôture narrative ou le rôle du détective en tant que lecteur de substitution – en vue, ou du moins avec pour effet, d’interroger les mystères de l’être et de la connaissance au-delà du simple artifice de l’intrigue policière ».

Ce roman n’est pas à lire comme un roman avec un début et une fin, un meurtre et son élucidation. Tout est dans la recherche, la réflexion, le chemin en somme

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *