logo-article

Le discours de la panthère

Jérémie Moreau

La philosophie selon les animaux

Quel est le point commun entre un buffle qui tente de déplacer une île, une autruche qui se trouve laide ou bien encore un bernard-l’hermite qui cherche la coquille parfaite? La sagesse! En effet Jérémie Moreau (La saga de Grimr, Penss et les plis du monde…) nous propose une succession d’histoires courtes mettant en scène des animaux à la manière des Fables d’Esope ou de celles de La Fontaine. En choisissant des animaux, l’auteur peut aborder des thématiques philosophiques propre à l’Humain. Les particularités physiques et psychologiques de ces animaux face aux obstacles de la nature entrent en résonance avec nous : un singe doit faire face au deuil, un éléphant cherche à perpétuer la mémoire collective pour éviter l’oubli…

L’auteur de Tempête au haras nous permet ainsi (sans forcément s’en rendre compte) de se familiariser  avec les  courants ethnologiques et naturalistes de Claude Levi-Strauss, Philippe Descola et Nastassja Martin ou bien encore avec les courants philosophiques de Vinciane Despret et Baptiste Morizot.

Le tout est sublimé par de magnifiques dessins aux couleurs chatoyantes et lumineuses aussi bien inspirés du Little Nemo de Winsor McCay que du Babar de Jean de Brunhoff.

Quand à la panthère, son discours finale regroupant tout les protagonistes de l’album, laisse entrevoir ce qui pourrait être le début de l’Humanité…..la boucle est bouclée.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *