logo-article

La Terre, les corps, la mort

Essai sur la condition terrestre

Pierre Madelin

Un essai brillant et accessible sur le lien entre notre déni de la mort et notre mépris de notre environnement.

L’auteur parcourt l’histoire des idées, de Platon à nos jours, pour souligner la fascination des penseurs occidentaux pour une immortalité hors de la condition terrestre. Dans le transhumanisme, l’auteur voit l’aboutissement de ce fantasme de toute puissance et le parachèvement du capitalisme, l’homme devenant produit à perfectionner. Il n’adhère pas non plus à la solution des écologistes anglo-saxons qui penchent vers le panbiotisme et le panpsychisme en niant la singularité de l’individu qui meurt. Accepter notre finitude et notre appartenance à la Terre serait pour lui la seule façon de respecter le vivant.

Quelques “bonnes feuilles” sont à lire en ligne sur Terrestres, une recension sur Non-fiction et un entretien avec l’auteur sur Kaizen. Enfin, son précédent ouvrage, si vous l’avez raté,  Faut-il en finir avec la civilisation ? faisait preuve de la même rigueur d’analyse.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.