logo-article

La jeunesse

Pratt, Hugo

" Je suis Cendrillon ! Une cendrillon en délire ! "

La jeunesse de Corto Maltese se déroule en Mandchourie en 1905 pendant la guerre russo-japonaise. C’est la fin du conflit, mais le massacre continue.

La première figure emblématique que nous trouvons avec plaisir est Raspoutine. Ce dernier est en forme, il est superbement détestable dans son ambigüité légendaire.

Le récit est centré sur un journaliste américain correspondant de guerre : Jack London. Une référence à la littérature qui va se multiplier durant les aventures. Corto aura dans sa vie de nombreux amis hommes de lettres.

En ce qui concerne Corto, il se fait désirer et par là-même n’apparait qu’à la 81eme page.


Mais pour lui aussi le mythe se met en place.

C’est un journal qui a passé commande à Hugo Pratt pour la réalisation de cette aventure, mais malgré un désaccord avec son éditeur, cet album est une réussite. Le dessin d’Hugo Pratt est au rendez-vous du mythe.

Un bel album où le héros est presque absent, ce qui montre bien l’originalité de l’auteur.

Bientôt, à la médiathèque du Bachut : L’Odyssée de Corto Maltese.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *