logo-article

Killed by Deathrock volume II

Compilation

"Killed by Deathrock volume II " c'est tout à la fois, des perles post-punk D.I.Y, des ambiances rock-goth prégnantes, des tubes new wave oubliés et compilés avec le plus grand soin par le label new-yorkais Sacred Bones. Pas trés mort ce rock, en fait.

Les amateurs des genres (et si il ne s’agissait que d’un seul genre ?) évoqués ci-dessus devraient se régaler avec ce deuxième volume de “Killed by deathrock“.

Le terme “death rock ” (scène ayant vu le jour sur la côte ouest des Etats-Unis au début des années 80,  teintée de punk, de glam et ayant inspiré le hardcore des premières heures) est ici à entendre au sens large. Les californiens sont bien présents avec Red Temple Spirits  et leur post-punk tripal et tribal ou The Middle Class (avec un très jeune bassite nommé Mike Patton) mais l’obsession de “digger” qui caractérise Caleb Braaten (fondateur du label Sacred Bones) nous révèle d’autres pépites venues d’ailleurs et de cette époque (1978-1984) foisonnante.

Une illustration musicale avec les belges de Red Zebra et leur  “I can’t live in a living room” aussi tendu que le “damaged goods” de  Gang of four :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.