logo-article

I/III

Bruit Noir

D’accord, ce n’est pas exactement une musique de fête, pas vraiment de quoi voir le soleil se lever sur la nouvelle année, mais c’est un diamant noir. Un genre d’indus fantômatique habité de samples et de figures cold, post-punk ou bruitistes. Cette musique sombre et désespérée habille une prose poétique qui pour une fois ne se noie pas dans l’abstraction fumeuse ou le lyrisme adovanescent, mais campe une misanthropie féroce, touchante et même drôle.

Nom du morceau en écoute : “Joy Division”
Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.