logo-article

Hôtel Waldheim

François Vallejo

Comment des habitants de Lübeck peuvent-ils si mal connaître la vie de Thomas Mann ?

“Ça vous rappel queqchose ? ” 
Voici le message énigmatique et anonyme que reçoit Jeff Valdera, un tranquille sexagénaire du Havre. Au dos de la carte postale, il découvre la photo d’un hôtel de Davos dans lequel il a séjourné plusieurs fois avec sa tante, lorsqu’il était adolescent.

Ces menaces répétées le conduiront à rencontrer Frieda Steigl, fille de Friederich, pensionnaire à l’hôtel Waldheim pendant l’été 1976. Jeff avait gardé un souvenir joyeux de ce séjour où, malgré l’absence de jeunes de son âge, il avait profité avec espièglerie et sens de la répartie de parties d’échecs et de go avec les différents vacanciers.
L’accès aux archives de la STASI par Frieda va remettre en cause cette vision anodine des choses et interroger le rôle que Jeff a joué et l’honnête homme qu’il est devenu.
A-t-il été sciemment ou involontairement été responsable du drame survenu cet été-là ?

François Vallejo nous plonge avec talent dans cette ambiance tendue de guerre froide, avec une savante dose d’ambiguïté.

Subtil, raffiné, élégant. Dommage qu’une fois encore, Vallejo, présélectionné pour le Goncourt, ne l’ait pas eu cette année…

Et pour répondre à la question en exergue, rendez-vous à l’hôtel Waldheim !!

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.