logo-article

Histoire féminine de la France

de la Révolution à la loi Veil (1789-1975)

Yannick Ripa

Ce n’est pas « juste » une histoire des femmes en France. C’est une histoire féminine de la France.

La différence, si nous n’y prêtons que peu d’attention, semble ténue et pour autant comme nous l’annonce d’emblée Yannick Ripa, c’est toute la chronologie officielle qui est contrariée par l’ajout de cet adjectif !

On débute certes cette histoire de la France contemporaine par la Révolution mais non pas avec l’ouverture des Etats généraux, le 5 mai, mais le 5 octobre 1789, lorsque 7000 parisiennes viennent réclamer du pain devant l’Hôtel de Ville. On ne peut qu’applaudir le travail de longue haleine de l’historienne ayant dû chercher des sources « invisibles », s’attachant à l’histoire de l’intime (divorce, avortements…) et la croisant avec pertinence à celle des luttes politiques. Toutes les femmes ici ont droit au chapitre : les communardes comme les anti-communardes, les pétainistes, les émancipatrices, etc..Le tout est érudit mais pédagogique, abondamment illustré (l’image racontant tout autant que les témoignages présents dans les encadrés).

Un livre qui fera sans aucun doute référence et ce dans une très belle collection.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *