logo-article

South Front Street

Grayson CAPPS

Une rétrospective de 1997 à nos jours du chanteur de folk blues américain

 

 

Pour beaucoup la crise du Covid a permis de prendre du recul et de faire le point qui sur une carrière, qui sur une relation. Il en est ainsi pour Grayson Capps. Son album « South Front Street » récapitule l’ensemble de sa carrière. Ainsi de 1997 à nos jours, ces 16 chansons de folk blues concentrent l’épopée du chanteur né en Louisiane et rapatrié en Alabama (suite à Katrina). Compilé par son épouse, mais aussi sa productrice, l’album tient plus de la rétrospective subjective que du Best of commercial.

 

 

Entre Americana, Trash folk, Delta Blues, l’album permet ainsi d’appréhender celui que l’on pourrait situer entre Tom Waits, Bruce Springsteen, Tony Joe White ou encore John Hiatt. Les arrangements sont minimalistes et la guitare et le dobro omniprésents. Enfin la voix porteuse du poids des ans mais étonnamment claire de Grayson Capps manifeste les troubles de l’existence avec beaucoup d’authenticité et de ferveur. L’album d’un terrien accroché à ses racines du Sud des USA.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *