logo-article

Grande Couronne

Salomé Kiner

Une peinture sans fard et percutante d’une adolescente

Grande couronne dresse le portrait d’une adolescente dans une banlieue pavillonnaire parisienne des années 90.
Motivée par l’argent qui va lui permettre d’accéder aux vêtements de marque que sa mère ne peut et surtout ne veut pas lui acheter, elle rejoint un réseau de prostitution.
Il faut dépasser les propos crus, les obsessions adolescentes futiles pour découvrir, au-delà du documentaire sociologique sur le sexe tarifé au collège  -mais qui néanmoins a son intérêt-, la personnalité attachante de cette ado qui se débat entre rêves et réalité familiale complexe. Il y a en elle une énergie communicative, une tendresse touchante dans les liens avec sa mère et ses frères. Et surtout, surtout, une sincérité et une justesse de ton, excluant tout jugement, qui valent qu’on adhère  pleinement à ce premier roman.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *