logo-article

Fantaisie allemande

Philippe Claudel

" Comment l'Histoire au quotidien percute des hommes et des femmes, soit directement parce qu'ils sont pris dans la tourmente, soit des années ou des décennies plus tard ".

La lecture de ce livre est un chemin multiple où la simplicité du récit se mêle à sa profondeur.

 

Ce roman a une particularité. Il est composé de diverses histoires écrites par l’auteur à différentes dates.

Philippe Claudel a décidé de les réunir à la recherche d’une unité narrative.

 

L’incohérence de l’Histoire se dessine au fur à mesure de la lecture.

Et la question qui se pose est : quelle est la place de l’individu face à la masse sociale ?

 

L’Allemagne est le pays de la narration, une Allemagne qui possède « une haleine de gouffre. ».

C’est au lecteur de trouver le sens qui unit ces histoires.

Philippe Claudel laisse le choix.

 

Le prénom – Viktor – va réapparaitre dans divers récits.

Ce prénom est-il celui d’un même personnage ? Ou une métaphore ?

 

La première et la seconde guerre mondiale sont le cadre tragique de ces récits où l’humanité n’est pas épargnée.

 

Philippe Claudel ne peut laisser indifférent, si vous doutez lisez le rapport Brodeck .

 

« Je m’appelle Brodeck et je n’y suis pour rien. »

 

Et l’adaption en BD de Larcenet est un chef d’oeuvre.

 

https://www.2dgalleries.com/planches/800W/2016/189/larcenet-le-rapport-de-brodeck-t2-3gyk.jpg

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *