logo-article

Ecole publique et émancipation sociale

Laurence de Cock

"Jamais le démantèlement de l' école publique n' aura été aussi brutal que sous le mandat d' Emmanuel Macron"

Laurence de Cock, professeure de lycée et chargée de cours à Paris Diderot, regrette que l’ enseignement en France de la maternelle au lycée défavorise les élèves des classes populaires. Les différentes réformes déconstruisent l ‘école des masses. Effectivement, le concept d’ émancipation sociale est dénaturé par la gauche. Contrairement à ce qu ‘affirment les édiles, ce n ‘est pas réussir le mieux possible sa vie, mais retrouver le sens de l’ intérêt général. L ‘élaboration des programmes beaucoup trop rapide, doit permettre aux élèves de s’ imprégner de connaissances mais également de développer un esprit critique et d’ acquérir des compétences sociales et civiques. Le ministère de l’ éducation s’est éloigné, selon Madame de Cock, de cette problématique altérant ainsi le sens de l’ école publique.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *