logo-article

Drive my car

Ryusuke Hamaguchi

Un film japonais sur la recherche du sens de la vie

Le deuil, le chagrin, la vie après le deuil, la culpabilité aussi comme un préambule à la pièce de théâtre “Once Vania” qui doit être jouée et le film commence.

La vie des personnages s’offre à nous de manière minimaliste: peu d’accessoires, peu de mouvements. Le temps s’étire et les trajets sont longs, le film aussi, 2h52! approximativement la durée de la pièce.

Seule une voiture va abriter le récit parallèle de toutes ces vies endeuillées.

Oscar du meilleur film international 2022

Adaptation cinématographique de la nouvelle d’Haruki Murakami, “Drive my car”, extraite du recueil “Des hommes sans femmes” 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.