logo-article

Divine

Marie Avril

« Parfois il n'y a pas de mots justes, seulement des irruptions de souffle. »

1871.

La guerre entre la France et la Prusse fait des victimes.

Sarah Bernhardt décide de devenir infirmière dans un théâtre réquisitionné.

Après l’armistice, le théâtre –  l’ Odéon – reprend ses fonctions.

Commence, alors, la carrière sublime et tumultueuse d’une femme grandiose et libre.

https://casesdhistoire.com/wp-content/uploads/2020/06/Divine39-754x1024.jpg

On n’en dira pas plus cette bande dessinée est une découverte totale de la vie de Sarah.

Divine est une bande dessinée entreprenante. Marie Avril découpe ses dessins, ses cadrages pour libérer l’univers d’une époque turbulente et pour accompagner le récit sans faille d’ Eddy Simon.

Les couleurs vives donnent, aussi, un éclat à cette femme puissante qui a toujours vécu selon son désir d’être.

Merci aux auteurs.

https://medias.comixtrip.fr/wp-content/uploads/2020/02/Divine-6-1200x675.jpg

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *