logo-article

De nos frères blessés

Joseph Andras

L’interrogatoire, la détention et le procès de Fernand Iveton, ouvrier communiste

Alger, 1956. Fernand Iveton, ouvrier communiste anticolonialiste, pose une bombe dans son usine. Partisan d’une action non-violente mais symbolique, il avait choisi un petit local à l’écart des ateliers. Dénoncé et interpellé avant l’explosion, il sera condamné à la peine capitale.

Ce court récit, d’une grande maîtrise, relate l’interrogatoire, la détention et le procès d’Iveton. Aucun mort, aucun blessé. Coupable seulement d’une intention.

Un texte âpre et puissant, un véritable coup de poing, sous-tendu par une écriture subtile et fine.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.