logo-article

Sur cette terre comme au ciel

Davide Enia

Palerme (…) une poudrière, enculée de misère

Années 80, Palerme. Davidù, 9 ans, fait l’expérience de la vie, dans les rues de son quartier, entre bagarres, amitiés, amours naissantes et boxe. Il a en effet hérité du talent de boxeur de son père, le Paladin, mort trop tôt. Ce roman ne se réduit pas à un roman d’apprentissage, au demeurant fort abouti, puisque l’auteur remonte le temps en nous livrant aussi le destin de l’oncle Umbertino et du grand-père Rosario, taiseux et loyal, prisonnier de guerre dans le désert africain. Ces trois vies entremêlées dessinent une fresque familiale, facile à lire -malgré les passages rapides d’un personnage à l’autre- car très dialoguée. Les thèmes de la transmission et de la fraternité y sont abordés avec brio.

La boxe, c’est pas juste donner des coups de poings et en recevoir, c’est une discipline qui apprend le respect et le sacrifice

Et si vous avez envie de découvrir un autre roman -culte !- sur la boxe : Coup pour Coup / F. X. Toole

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.