logo-article

Cadavre exquis

Agustina Bazterrica

Dans Cadavre exquis il est question d’un virus dangereux pour l’homme et transmis par les animaux alors pour régler le problème tous les animaux quels qu’ils soient sont tués. Mais alors que va-t-on manger ?

Dans un monde où tous les animaux ont été tués car considérés menaçants pour les humains il faut trouver une solution pour continuer à manger de la viande. Alors des scientifiques créent une nouvelle race, à partir de génome humain, destinée à la consommation. Ces autres humains transformés en « Viande spéciale » subissent un traitement terrible de leur naissance à leur mort.

Dans ce roman nous suivons un homme qui avant cette transition travaillait dans un abattoir d’animaux, abattoir qui ensuite s’est adapté pour accueillir la « nouvelle race ».

Le héros du roman est torturé, malheureux  et supporte de moins en moins son travail. Un jour un éleveur lui offre une femelle de première génération, le haut de gamme de la « nouvelle race ». Il est libre de la garder pour sa consommation personnelle, la revendre… Il va la garder sans trop savoir quoi en faire jusqu’au jour où il va ressentir quelque chose pour elle. Or il est complètement interdit que les êtres des deux races d’humains se mélangent…

Agustina Bazterrica offre là une dystopie d’actualité interrogeant profondément notre relation aux animaux. Les descriptions et les mots sont crus ce qui crée chez le lecteur un véritable électrochoc et amène forcément à réfléchir aux traitements que nous réservons aux animaux destinés à finir dans nos assiettes… Un roman dont l’univers et l’idée restent gravés longtemps après la lecture.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *