logo-article

Au nom de la terre

Edouard Bergeon

Un long-métrage poignant et témoin d'une époque

Pierre est agriculteur.

Il a 25 ans et quand il rentre d’Amérique pour reprendre la ferme familiale tenue par son père.

C’est la belle époque.

Il retrouve sa fiancée, va commencer sa vie professionnelle sous les plus belles augures.
Les années 80 sont florissantes pour l’exploitation et sa famille qui s’agrandissent toutes deux à leur rythme.

Pourtant, les années passent et les choses se corsent. La pression est bien présente, forte et impitoyable. Celle de la société et celle de son père qui ne comprend pas l’évolution de son métier.

Jusqu’à ce que l’inéluctable arrive.

Un film qui émeut et fait réfléchir sur les conditions des exploitants agricoles qui, souvent, doivent se diversifier et exercer mille vies pour finir les fins de mois et faire survivre leur famille.

Les acteurs campent merveilleusement bien leurs personnages, adultes comme enfants.Les décors sont sublimes et verdoyants, ce qui nuance avec la gravité de l’intrigue.

C’est poignant de vérité !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *