logo-article

Asimov, Isaac

A voté

« Lorsque les futurs d’hier rencontrent notre présent... »

Les nouvelles éditées par Le Passager clandestin permettent de connaître les interrogations de certaines pointures de la science-fiction sur un monde qu’ils anticipaient qui est maintenant le nôtre.

L’écologie, le politique, le social, la démocratie, la dictature, tout ce qui fait l’humanité est projeté dans les récits. Aux lecteurs d’aujourd’hui de voir où les auteurs des années 1953, 1955, 1973 ont fait mouche.

 

Audience captive :

Cette nouvelle met le doigt sur l’invasion publicitaire à venir dans la vie des citoyens Américains. Un ciblage comportemental rythmant les moindres gestes.

 

A voté :

Ici, la projection se fait sur la démocratie des années 2008 en Amérique où la science des sondages est tellement élaborée qu’un seul individu reflète le vote de tous.

 

Traverser la ville :

Ecrite en 1973, cette nouvelle évoque la puissance des zones, sortes de mégalopoles ultra techniques indépendantes au sein des Etats-Unis. Les robots programmés gèrent tout : la police, la justice, l’alimentation …

Un grain dans la machine et tout s’écroule.

 

Silverberg, Asimov, Griffith nous éclairent de leurs visions d’aujourd’hui et aussi de notre futur envisageable.

 

http://lesinsoumis.org/wp-content/uploads/2011/03/Logo_Le_Passager_Clandestin.jpg

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *