logo-article

En pleine figure : haïkus de la guerre de 14-18

Dominique Chipot

Un témoignage inattendu de la Grande Guerre.

Il pourrait paraître paradoxal de rapprocher la poésie japonaise et les tranchées de Verdun, une guerre démesurée, extensive, inhumaine, et ces textes brefs et sensibles que sont les haïkus.

Pourtant, rien de tel que l’épure pour exprimer l’urgence du mot, saisir l’instant où ce qu’il reste d’une vie jouxte la mort, et donner une image juste de la brutalité.

Bruno Doucey publie une anthologie de poètes méconnus (mineurs ?), réunissant des textes parfois inégaux, mais pour les meilleurs d’une puissance suggestive terrifiante, qui nous atteint droit au cœur.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.