logo-article

24 vues du mont Fuji, par Hokusai

Zelazny, Roger,

« Nous n'aurons pas d'autres relations. On ne devrait admirer le transcendant que de loin. »

24 vues du mont Fuji, par Hokusai est un roman très étrange.

Déjà, par sa stylistique contemplative, poétique où Mariouchka chemine pour admirer le Mont Fuji selon les estampes d’Hokusai.

Chaque chapitre évoque une vue différente du Mont, l’héroïne dans son errance compare l’estampe à la réalité du moment.

 

http://www.kyototradition.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/Kajikazawa_in_Kai_Province_Koshu_Kajikazawa.jpg

http://expositions.bnf.fr/japonaises/fuji/img/medium/ho_008.jpg

 

24 vues du mont Fuji, par Hokusai est un pèlerinage, c’est une immersion  dans la culture japonaise mais pas seulement.

Entre autres, au cours du récit, plusieurs œuvres littéraires mondiales sont évoquées.

Mariouchka est ici pour « un retour à son passé » suite au décès de son mari.

 

La lecture de ce roman est troublante jusqu’à la dernière partie du récit. Le doute, l’incompréhension dominent.

Des épigones apparaissent par moments pour attaquer Mariouchka. Ces disciples d’un maître qui nous est inconnu sont là pour empêcher Mariouchka d’accomplir son destin.

 

Mais quel destin ? Quelle mission est-elle venue accomplir ici ?

 

Très bon roman où la patience de la lecture se trouvera sublimée par une ultime confrontation.

« Roger Zelazny est un poète. D’abord. Encore. Toujours. Ses mots chantent ».

George R. R. MARTIN.

     https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/99/HakoneAndFuji.jpg/280px-HakoneAndFuji.jpg

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *