Tiago Rodrigues, nouveau directeur du festival d’Avignon… 2023 !

- le fonctionnaire inconnu

« Il est l’un des grands noms du théâtre européen. Il croit au pouvoir des mots, des histoires et du collectif. Ses mises en scène sont placées sous le signe de l’épure, de l’ouverture et de la résistance. » (Augustin Trapenard)

Ayant tout juste présenté le 5 juillet La Cerisaie de Tchekhov au Festival d’Avignon, le dramaturge portugais Tiago Rodrigues était nommé par la ministre de la Culture au poste de directeur de ce même Festival.

Un poste occupé actuellement par Olivier Py et ceci pendant encore un an.
Un poste bientôt occupé pour la première fois par un étranger.

Ce qu’il n’a pas manqué de faire remarquer indirectement en commentant sa nomination : « Je voudrais remercier la France, pays d’accueil, société diverse et ouverte, qui accueille et a accueilli tellement de migrants et d’exilés, tellement de Portugais, notamment mon père, qui s’est échappé de la dictature au Portugal. »

Mais si Tiago Rodrigues est metteur en scène et bientôt directeur du Festival d’Avignon, il est également auteur. Et plusieurs de ses pièces ont déjà été traduites en français aux éditions des Solitaires intempestifs. En voici 5 à découvrir absolument :

Nouveauté
Catarina et la beauté de tuer des fascistes (2020)
Tous les membres d’une famille qui, depuis plus de soixante-dix ans tue des fascistes, sont réunis dans une maison du pays. La plus jeune d’entre eux, Catarina, doit accomplir son premier meurtre. Mais elle en est incapable…

Nouveauté
Iphigénie Agamemnon Electre (2020)
Adaptation radicale de ces trois tragédies grecques.

Bovary (2015)
Une adaptation théâtrale du roman de Flaubert par le prisme de son procès pour attentat à la morale. La pièce mêle les procès-verbaux des audiences, la correspondance de l’écrivain et des extraits du roman.

Tristesse et joie dans la vie des girafes (2016)
Girafe est une petite fille de 9 ans, accompagnée de son ours en peluche, suicidaire et grossier. Traversant Lisbonne dévastée par la crise économique, elle va de rencontre en rencontre, à la recherche d’argent pour s’abonner à sa chaîne de télévision préférée.

Texte pour la jeunesse
By heart : apprendre par coeur (2015)
Avant de devenir aveugle, Candida, la grand-mère de l’auteur, lui confie la délicate mission de choisir le dernier livre qu’elle lira et apprendra par coeur. Sa quête de cet ouvrage ultime mêle histoire intime, politique et littéraire.
[Lecture intégrale du texte à écouter sur France Culture]

Pour aller plus loin :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *