Et si le chocolat rendait intelligent ?

- scorroyer

logo-article

Vous aimez le chocolat ?

Mais savez-vous que certaines de ces composantes, comme les flavanols, issus de la famille des polyphénols, contribuent à l’oxygénation du cerveau et aux bonnes performances cognitives.

C’est ce que Gabriele Gratton et ses confrères, de l’Université de l’Illinois, ont découvert, en réalisant deux expériences.

Lors de la première, ils ont proposé à 18 hommes de 18 à 45 ans, en bonne santé et non fumeurs,  de boire, soit une boisson au chocolat riche en flavanols (équivalente à 300 grammes de chocolat noir ou 100 grammes de chocolat en poudre), soit une boisson pauvre en ces éléments (moins de 5 milligrammes de chocolat).

Lors de l’expérience, ni les chercheurs ni les consommateurs ne savaient quelle dose de chocolat les participants ingurgitaient.

Une fois la digestion effectuée, 2 heures plus tard, les individus ont respiré rapidement de l’air contenant 5% de dioxyde de carbone (100 fois plus que la proportion normale). Pendant ce laps de temps, leur flux sanguin cérébral a été enregistré. Ceci a été effectué dans le but de prouver que l’excès de CO2 demande au système vasculaire du cerveau de compenser, en augmentant l’afflux d’oxygène.

D’après les résultats, les testés récupéraient jusqu’à 3 fois plus rapidement une vascularisation et une oxygénation normale du cerveau s’ils avaient consommé beaucoup de flavanols, plutôt que s’ils avaient bu une boisson pauvre en flavanols.

Lors de la deuxième expérience, ils ont réalisé des tâches cognitives de plus en plus élaborées liées au test de « Stroop« . Ils ont lus des mots qui désignaient des couleurs (rouge, bleu, vert…) visibles sur un écran. Ceux-ci pouvaient apparaître ou non dans la couleur écrite. Le but était qu’ils désignent la couleur écrite, sans tenir compte de la couleur d’écriture.

Au final, 14 des 18 participants ont obtenus de meilleurs résultats et ont répondu plus rapidement après avoir absorbé du chocolat riche en flavanols. Cela, accompagné de meilleurs résultat au premier test.

En conclusion, nous pouvons donc dire que les flavanols stimulent rapidement l’oxygénation du cerveau, et que leur consommation, même en quantité légère, peut avoir des effets bénéfiques sur notre santé mentale ! Un bon résultat pour ceux qui aiment le chocolat !

A lire plus en détails dans :

le magazine Cerveau & Psycho n°129, du mois de février 2021

un article du site internet de la revue « France Soir »

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *