Le mot du mois

Alexithymie

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 04/07/2016 par Sabine Cap'Culture Santé

Ce terme étrange recouvre la notion d'incapacité à identifier et à exprimer ses émotions par des mots.

© Pixabay
© Pixabay

Cette pathologie concernerait une personne sur cinq en France. Les alexithymiques ressentent bien les émotions mais n’arrivent pas à communiquer. Ils peuvent avoir des gestes violents car c’est la seule possibilité pour eux d’exprimer leurs sentiments ou leurs émotions. Ils rêvent peu et ont du mal à parler de leurs fantasmes. Cela touche prioritairement les toxicomanes, les alcooliques et les personnes dépressives. Deux possibilités de développer l’alexithymie : une base déjà préexistante d’incapacité à exprimer leurs émotions qui conduit au rejet et à l’exclusion sociale, ou une stratégie de défense mise en place par la personne face un traumatisme psychique qui permet de se protéger.JPEG - 107 ko

L’alexithymie ou le silence des émotions, un article de Cerveau et psycho

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *