40 ans et 2 mois d'isolation plus tard

Joy Division, 40 ans après

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par Juliette A

Nous aurions aimé vous annoncer la résurrection de Ian Curtis, mais une reformation de Joy Divison 40 ans après sa mort nous semblait déjà être un petit miracle !

Détail de la pochette de «Unknown Pleasures» de Joy Division (Peter Saville/Factory Records)
Détail de la pochette de «Unknown Pleasures» de Joy Division (Peter Saville/Factory Records)

Le 18 mai 1980, Ian Curtis se suicidait à l’âge de 23 ans, marquant à jamais le mouvement post-punk : deux mois plus tard sortait l’album Closer, qui deviendra aussi emblématique que le premier album de Joy Division, Unknown pleasures.

Ce sont donc deux tristes anniversaires que l’on fête aujourd’hui, mais qui sont l’occasion de redécouvrir l’oeuvre du groupe et de son chanteur. Pour fêter cela, Closer sera réédité au mois de juillet en version remasterisée par Factory Records, et sera augmenté en face B des titres Love Will Tear Us Apart, Transmission, Atmosphere, Novelty, These Days et She’s Lost Control, devenus des classiques du groupe.

Mais une autre surprise attend les fans : une reformation éphémère du groupe, retransmise en intégralité sur United We Stream à 20h le 18 mai, à ne surtout pas rater ! Bernard Sumner et Stephen Morris (batteur et guitariste du groupe) rendront hommage à leur ancien chanteur. Ce sera sans la présence de Peter Hook, en froid avec les anciens membres, qui s’est produit dans une série de concerts « Joy Division : a celebration » avec la formation Peter Hook & the Lights.

En attendant, on vous propose de découvrir le cover de « Isolation », créé fort à propos pendant le confinement, par le trio français Keep Dancing Inc. 

>>Pour en savoir plus sur Joy Division :

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *