Site web à découvrir

Instruments pour jouer les musiques du Moyen-Âge

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 10/06/2016 par Civodul

La musique du Moyen-Âge est avant tout une musique vocale. Jusqu'au XIII° siècle, le nombre d'instruments utilisés était très limité, leur restitution reposant principalement sur les sculptures romanes. Ce site propose une présentation très documentée de ces instruments. L'exploration se fait en images et en musique : nombreux exemples musicaux, riche iconographie, des liens intéressants.

 

A partir du XIII° siècle, des instruments variés apparaissent dans l’iconographie. Un certain nombre semble venir du Moyen-Orient, par la route des Croisades mais sans doute plus encore par l’Espagne, encore en grande partie musulmane.

Connaissant alors une évolution indépendante de celle des instruments orientaux, ils donnent progressivement, du XIII° au XVI° siècle, de nouveaux modèles. Certains sont abandonnés du fait de leurs limites. D’autres au contraire se normalisent à travers de nouvelles techniques de fabrication et donnent, au XVII° siècle, les instruments que nous connaissons aujourd’hui. Les instruments d’origine sont très peu nombreux, et même inexistants avant le XV° siècle.

Les archéologues ont mis à jour des restes d’instruments, trop souvent partiels et déformés par le temps.La principale source permettant de reconstituer ces instruments est donc l’iconographie. Enluminures, vitraux, fresques, sculptures,… font apparaître une grande variété de modèles. Encore faut-il trier ce qui relève de la fantaisie de l’artiste et ce qui est plausible !

Aussi, depuis le retour d’intérêt pour ces musiques d’un autre temps (disons, en France, surtout depuis le début des années 1970) les fabricants d’instruments se sont penchés sur cette iconographie et l’ont exploitée pour recréer les instruments que nous pouvons entendre aujourd’hui. Cette restitution a pris une nouvelle tournure depuis la fin des années 1980. La mise en relation de l’iconographie avec les textes anciens, les vestiges archéologiques parfois difficiles à identifier, les techniques artisanales connues à l’époque … a permis de mieux connaître les instruments. Il ne s’agit plus de faire l’instrument d’après la représentation ancienne avec des techniques de lutherie modernes ; mais les luthiers chercheurs essaient de retrouver les techniques médiévales de fabrication, obtenant ainsi des sonorités bien différentes.

(texte de présentation issu du site personnel de Christian Brassy)

 

Visiter le site

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *