Dossier

Des hommes et des bêtes

Bibliothèque éphémère

- Modifié le 26/07/2016 par Département Civilisation

À l'heure où l'association" L214" a trouvé une manière « choc » de faire avancer la cause animale avec des vidéos fascinantes d’horreur tournées dans des abattoirs ou des élevages industriels, à l'heure où nombre d'intellectuels et de personnalités publiques, telles le moine bouddhiste Matthieu Ricard ou encore Franz Olivier Giesbert, Eric Carron s'emparent de la question du rapport que l'homme doit avoir avec les animaux, des bibliothécaires ont choisi de vous proposer quelques lectures , à partir de regards orientés par les thématiques de leur collection.

By Le Brun Charles (Louvre) [Public domain], via Wikimedia Commons
By Le Brun Charles (Louvre) [Public domain], via Wikimedia Commons

En rupture avec une seconde moitié de XXe siècle marquée par le développement de l’élevage intensif, la destruction inconsidérée de la faune sauvage et l’utilisation incontrôlée des « animaux de laboratoire », mais aussi par l’essor et parfois les excès de « l’animal de compagnie-roi », nos rapports à l’animal tendent aujourd’hui à plus de respect et de responsabilité. L’Homme a intégré l’idée qu’il se valorisait lui-même en prenant en compte des notions telles que l’intérêt de la «bien-traitance» des animaux d’élevage au nom même de la qualité des produits, le respect d’une éthique dans les programmes d’expérimentation animale, la possession responsable d’animaux de compagnie, la gestion des risques sanitaires liés à la production d’aliments d’origine animale et celle des risques environnementaux liés à la dégradation de la biodiversité notamment.

La réflexion se développe sous ces différents angles : le droit, l’éthologie, la psychologie, les sciences, la philosophie…De nombreux ouvrages ont été repérés et seront mis  à votre disposition pendant cet été et jusqu’en octobre prochain, sous la forme d’une bibliothèque éphémère, au 2° étage de la bibliothèque de la part-Dieu.  Ce dossier met en valeur une sélection parmi ces documents.

A signaler  aussi  l’ exposition permanente du Musée des Confluences . La façon dont les êtres humains se représentent le monde, s’y intègrent et contribuent à le modifier, est questionnée à travers un parcours « Espèces, la maille du vivant  »   . A écouter aussi les conférences en ligne de la Cité des sciences et de l’industrie .

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *