logo-article

The Ride

La chevauchée

un film de Stéphanie Gillard

L'abnégation des Indiens d'Amériques d'aujourd'hui

Ce film documentaire résulte d’un travail au long cours.

Désirant en premier lieu faire un film sur l’auteur Jim Harrison, Stéphanie Gillard découvre dans les œuvres de l’écrivain des photos d’Indiens à cheval bravant le froid et équipés aussi bien de bandanas que de lunettes de ski…

Commémorant le massacre de Wounded Knee (29 décembre 1890), la Chevauchée reprend le parcours des Lakotas, tribu appartenant au peuple Sioux, qui, forcés par la famine et la persécution du gouvernement américain, ont été contraints de fuir en direction du sud du Dakota.

C’est au lieu dit Wounded Knee Creek que près de 350 hommes, femmes et enfants périrent sous les feux du 7e régiment de Cavalerie.

Depuis 1990, différentes tribus Sioux se rassemblent en décembre pour cheminer à cheval, 450 km durant, sur les traces de leurs ancêtres et ce pendant 15 jours bravant certaines années le blizzard et la neige .

Stéphanie Gillard, ayant participé à de nombreuses reprises à cette Chevauchée, décide d’y retourner cette fois avec sa caméra et de filmer ces Indiens d’aujourd’hui désireux de transmettre leur Histoire et leurs traditions aux jeunes générations de plus en plus présentes à ce rassemblement.

C’est ainsi que The Ride, considérée d’abord comme une période de recueillement, est devenue un incontournable moment de retrouvailles des anciens mais aussi et surtout une école de la vie pour les plus jeunes qui vont reprendre le Bâton.

Sur l’Histoire des Indiens d’Amérique et de Wounded Knee, voici plusieurs documents disponibles dans les bibliothèques de Lyon.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

One thought on “The Ride”

  1. mebkhout dit :

    les érrants dans leur propre pays , chercher l’ erreur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *