logo-article

Paradis du Nouveau Monde

Nathan Wachtel

L’auteur du classique « La vision des vaincus » qui prenait le parti des incas et des aztèques pour conter la conquête de l’Amérique, multiplie à nouveau les points de vue afin de mettre en exergue l’entremêlement de deux civilisations que tout oppose à priori.

Ainsi, Nathan Wachtel se penche sur les mouvements messianiques et les visions eschatologiques des indigènes, renouvelés et « colorés » par l’évangélisation brutale du XVIème siècle. Plus surprenant encore, l’auteur revient sur ce qu’il nomme « la rationalité baroque » de certains nouveaux chrétiens (des juifs espagnols convertis de force au catholicisme) en quête d’un paradis terrestre qu’ils pensent situé au cœur du Nouveau Monde. Ce Jardin d’Eden fera ainsi écho à la Terre sans Mal que certaines tribus amérindiennes vont intégrer à leur perception du monde…Comme si tous, indigènes et espagnols, tentaient de fuir l’enfer d’une domination.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *