logo-article

O Mysterium

Motets et Elévations pour la Chapelle de Louis XIV

Henry du Mont

L’ensemble lyonnais Correspondances est une jeune formation créée en 2009, et spécialisée dans le répertoire sacré français des XVII et XVIIè.

Après plusieurs parutions discographiques  saluées par la critique (Charpentier, Boesset, Moulinié..), voici leur nouveau disque, consacré aux motets d’Henry du Mont (1610-1684) pour la Chapelle Royale de Louis XIV .
Cette œuvre constitue un des premiers sommets du baroque français, qu’enrichiront encore Lalande ou Charpentier dans ce genre du motet, pour ne citer qu’eux.
Les pièces de du Mont sont parmi les premières à utiliser la basse continue propre au style baroque (ici orgue, violes, luth, clavecin), qui donne une assise harmonique à la polyphonie du chant, par un jeu de résonances et correspondances entre les instruments et la voix.

D’emblée, ce procédé atteint ici des sommets : accompagné des flûtes et des violons, le chant s’épanouit entre jubilation, affliction et piété, dans un délicat écrin musical.
Par l’emploi de récits, dialogues et ensembles, pleins d’expressivité, les motets s’adonnent à une dramaturgie spirituelle… très séduisante.
La ferveur s’y fait sensuelle, l’allégresse et la danse succèdent à la déploration et au recueillement : on trouve dans ces œuvres d’un genre typiquement français, le témoignage d’une piété baroque et gallicane, au service de l’éclat du pouvoir royal, qui réfute la prééminence du pouvoir spirituel, pour ne pas dire romain.

L’interprétation de l’ensemble conduit par Sébastien Daucé, sertie dans une prise de son flatteuse, allie luxuriance sonore et clarté des lignes. Elle donne à ces édifices subtils une sorte d’évidence irrésistible, faisant passer le frisson du sacré dans le beau corps de la muse.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *