logo-article

Moscou, Caucase, été 1934

Lettres du voyage en URSS

Jean-Richard et Marguerite Bloch, lettres éditées par L. Stern et R. Mazuy

Un carnet de voyage en URSS en été 1934 nourri essentiellement de lettres de Marguerite Bloch, épouse de l’écrivain Jean-Richard Bloch, adressées à leurs enfants lors du Congrès des écrivains soviétiques qui s’est tenu à Moscou. Les époux Bloch s’y sont rendus en compagnie des couples Aragon, Malraux et Nizan, parmi 40 écrivains étrangers invités à cet événement.

Le document contient une relation très vive et détaillée sur cet été passé entre les rencontres littéraires et soirées artistiques et la découverte de l’URSS, des différents aspects de la réalité soviétique et des mœurs russes. Les époux discutent avec Gorki, ils déjeunent avec Meyerhold et dînent avec Tolstoï et Boukharine. Reçus en rois par des lecteurs enthousiastes dans les provinces les plus reculées, ils signent des contrats pour leurs œuvres passées, présentes et même celles qui paraîtraient à l’avenir… Impossible de ne pas apprécier un tel accueil ! Ils s’aventurent aussi bien dans une usine de conserves que dans une maison de repos d’un sovkhoze à Erevan ou encore à l’aérodrome de Moscou où Madame Bloch reçoit le baptême de l’air dans un avion appelé emblématiquement La Pravda.

Malgré leur méconnaissance du russe qui les éloigne des réalités, les Bloch perçoivent quelques zones d’ombre et contribuent à la démythification de l’Union Soviétique ébauchée déjà par André Gide. A travers ces souvenirs de voyage, le livre trace un portrait de l’URSS à la veille de l’assassinat de Kirov qui marque le début de la grande terreur stalinienne.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *