logo-article

Mondes tsiganes

Une histoire photographique 1860-1980

sous la direction d’Ilsen About, Mathieu Pernot et Adèle Sutre

Catalogue de l’exposition du même nom, un très beau livre qui montre comment l’image des Roms et des gens du voyage a été en grande partie fabriquée.

Considérés comme d’éternels étrangers, les tsiganes, quand ils ne sont pas photographiés pour les carnets anthropométriques, ou parqués dans des camps durant les guerres, sont fixés sur des images qui sont autant de clichés. Cet ouvrage expose la variété des regards photographiques portés sur les gens du voyage, renvoyant souvent, même avec les meilleures intentions, à un certain folklore. Le parcours, thématique et chronologique, montre l’oscillation entre la fascination et le rejet. Il s’achève sur les photos de Mathieu Pernot sur la famille Gorgan, superbe exemple de vraie rencontre, humaine autant qu’artistique. L’article Les mémoires tsiganes s’exposent à Paris des Inrocks sur l’exposition  donne de nombreux détails et rappelle aussi l’oeuvre de Ceija Stojka : une artiste rom dans le siècle qui vient compléter cette approche sensible.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *