logo-article

Lil GI’s Blue Bonanza

Un disque de neo country blues pour le nouveau millenaire

 

La pochette en main, on croirait avoir affaire à un album de country blues des années 60 ou 50,  ainsi le sigle stéréo apparaît de manière bien évidente et la photographie parait un brin désuète. De la même manière la production, le son des guitares, la voix nasillarde et la rythmique sommaire, tout concorde à nous propulser dans les fifties. Et cela participe au plaisir de ce nouvel enregistrement de Charley Crockett (il se déclare comme un lointain ancêtre du célèbre trappeur texan). Pourtant l’album est une nouveauté de l’année. Second disque du guitariste et chanteur, il fait suite à un album plus résolument country sorti en 2018. Dans celui-ci CC se tourne vers sa seconde influence majeure le Blues, il reprend T Bone walker, Charles Brown, Jimmy Reed. Tout en gardant un pied dans la country la plus traditionnelle. Cela pourrait paraître factice et vain. Mais l’homme parait totalement sincère dans sa démarche. Et le plaisir d’écoute est présent.

Un « authentique » disque de country blues des fifties.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *