logo-article

Le boucher de Chicago

Robert Bloch

Quel bel étal, monsieur le boucher !

Robert Bloch, vous le connaissez sans le connaître. Oui.

C’est lui qui écrivit Psycho (1959) qui donna plus tard une adaptation au cinéma plutôt connue.

Le boucher de Chicago n’est pas un polar qui fait la part belle au pâté en croûte ou à la mortadelle. Quoique. G. Gordon Gregg est un homme charmant, précautionneux et très organisé, voyez plutôt : profitant de l’Exposition universelle de Chicago, il s’est aménagé dans son château de belles dépendances pour accueillir… et se débarrasser de jeunes créatures avec un compte en banque bien garni. Une journaliste intrépide va tâcher de mettre un terme à ces crimes parfaits et jusque-là impunis. Courage, le monsieur est retors.

Un détail : G. Gordon Gregg est inspiré de H. H. Holmes, le premier serial-killer de l’histoire des Etats-Unis.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *