logo-article

La marche qui soigne

Jacques-Alain Lachant

Si les maux et douleurs de notre corps provenaient de notre façon de marcher ? Nous allons voir comment notre manière de se déplacer peut être un facteur essentiel à notre bien-être physique et mental.

Jacques-Alain Lachant,  ostéopathe et responsable de la consultation sur la marche nous guide sur la  pratique de la marche qui soigne.

Par le biais de ce livre, il  nous explique les démarches à adopter pour une marche qui soigne et modifier notre mauvaise façon de nous « porter ». Une partie de nos douleurs et de nos problèmes musculaires et squelettiques proviennent de notre posture lors de notre marche.

Ce qui peut engendrer : mal de dos, déséquilibres posturaux, chutes à répétition et autres dérèglements de la marche.

Par ailleurs l’auteur, nous préconise  une présence à soi, à l’espace, aux autres ; du tonus, de la légèreté, et le plaisir de se sentir vivant à travers la marche portante.

Destiné à un très large public, ce livre est enrichi par les expériences et témoignages de nombreux patients.

voici un bref extrait du livre :

« Nous ne sentons pas que nous marchons mal

La marche ordinaire qui n’est par portante, s’observe cependant chez le plus grand nombre de patients. Elle devient potentiellement pathogène pour le squelette lorsque l’initialisation du premier impuls ne part pas du bon endroit du corps, c’est-à-dire du bon pied (…) Une marche non portante n’est pas éprouvée comme telle. On la subit. Le système nerveux du corps humain ne bénéficie pas spontanément d’une bonne qualité de sensibilité proprioceptive pour nous informer et nous rendre conscient des déséquilibres posturaux grossiers ou subtils. »

 

Vous retrouverez  la consultation sur la marche avec l’ostéopathe en vidéo

 Nous vous invitons à découvrir des témoignages, la bibliographie et conférences sur le site de l’auteur.

Et pour finir, comme le dit l’auteur  en fin de séance : « Portez vous bien ! »

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *